2019-6eme Edition

On a un peu tardé, mais voila le programme 2019 !!

SPECTACLE « VIVANTS »

ANNECY BALLET JUNIOR

 

MANON DESORMEAUX : ATELIER DE PARLURE QUÉBECOISE

GAËL SCHMIDT : POÉSIE

Parenthèse en apartés,fidèle parmis les fidèles, tapi au coin des rues et des maisons ou dans notre bus, il vous fera découvrir son univers plein de finesse, d’humour et de tendresses !

Vous visiterez des contrées aérées

Loin dans le calme d’un azur éthéré

Un moment délicieux d’oubli

Au milieu de ce monde établi

 

LES CAT’S À STROPHES : DANSE

 

LES TROUBADOURS : MUSIQUE

Tout au long du parcours ils feront la BO des Apartés 2019.

Attendez vous à des surprises !!

DANS LES MAISONS

BERTRAND CHAN

 

Photographe numérique, Bertrand Chan a deux thèmes principaux :
En recherche personnelle, il travaille sur les limites de la photo.
En résidences d’artistes dans différentes collectivités, il interroge la notion du travail.
Concernant la série présentée :
Les photos choisies sont recouvertes d’une couleur.
A l’aide d’un pinceau gardant ce qui parait essentiel.
Il s’agit d’un travail numérique.
http://www.bertrandchan.eu

instagram: bertrand.chan

GATO

 

Ses œuvres interrogent sur la relation entre les couleurs et le noir et partent du postulat qu’elles n’existent pas. Des systèmes couleurs les diffusent dans l’univers de la toile. Tout cela dans une abstraction de fait car Gato est daltonien ! Les couleurs en déséquilibres et en conflits incarnent nos contradictions, nos parts d’ombres et nos joies.

L’artiste privilégie ainsi des formes sorties de leur contexte traditionnel. Les combinaisons colorées non conventionnelles permettent d’interroger notre manière
de vivre, de voir les choses. Vous laisserez-vous guider dans un monde de couleurs par un daltonien ?
http://www.articite.fr/G-A-T-O

JACQUELINE CHOL

Depuis sa formation initiale de modéliste, elle a toujours voulu explorer les multiples facettes du corps, de la féminité en particulier. Ses peintures essaient donc de retranscrire la multitude des états intimes de ses personnages: tendresse, fragilité, impudeur, discrétion, exubérance et bien d’autres encore. Son souhait sincère est de vous faire partager son émotion et son bonheur lorsque elle peint.
https://www.jacquelinechol.com

 

STÉPHANE PICARD

Stéphane Picard pratique la photo du temps de l’argentique et des nuits éclairées de rouge au labo. Il présente quelques photos de sa série « Lignes de fuite« .

« la fuite est une allure de sauvegarde adoptée par un voilier au portant (vent arrière), dans des conditions de gros temps, quand le bateau risque d’être roulé en se maintenant à la cape.
On y est poussé par le vent et la mer ».
En ces années, et celles à venir, de gros temps et de risque immense d’être
roulés, il souhaite profiter et garder une trace du vent, de la mer, du soleil que nous
avons connus.

Ils nous en présente quelques-unes qu’il aime et que, avec l’immense chance
d’être « né ici », comme il aime a le dire, il a pu suivre parfois.
http://www.stephane-picard.book.fr

DANIELLE BERTHET

Il observe depuis son enfance africaine le monde fait de lumière et d’ombres, de petits
signes élémentaires et universels, intuitivement reconnaissables et émouvants.
Ce n’est pas le vert des arbres qui l’intéresse, mais leur élan, leurs racines et leurs
branches, leur ombre, leur force, leur tendresse, leur violence parfois … tout ce que l’on
ne voit pas.
https://www.danielleberthet.com

BRIGITTE RITSCHARD

 

Série de dessins : Brigitte Ritschard a recommencé à dessiner en 2015, une série qui s’appelle une histoire sans fin, un dessin qui se déroule, comme le temps qui passe… puis elle a choisi un format unique, modeste, minimum, format A5.

Ces dessins se font chaque jour, un par jour, ils illustrent mon rapport au monde, à l’espace dans lequel elle vit, à l’animalité, au corps….

« Lorsque je dessine, j’ai le sentiment que le monde, mon monde, se résume à ça. Le dessin est pour moi un moyen d’aller à l’essentiel »

Les apartés est aussi l’occasion de présenter pour la première fois le livre Marie, réalisé avec Nadine Moebel : il raconte le lent parcours de reconstruction de Nadine après le décès par suicide de sa fille.
http://www.brigitte-ritschard.com

SOPHIE LULINE

Inspirée par les milieux naturels aquatiques et les similitudes de formes de vie des différents biotopes, Sophie dans un premier temps dessine.

Esquisser c’est explorer le possible.

Certaines des pièces passent par le domaine des songes avant de prendre forme sur le papier. Une fois les mains dans l’argile, tout se déroule naturellement.
« Le geste juste, spontané, celui acquis par l’expérience mais qui semble
comme naturel, donne vie à la pièce et vient dans une sorte d’euphorie, comme
porté par un flux. »
article 26 février 2017 The KLEIN K Mells BOON

En résultent une élégance, un raffinement, une finesse d’exécution, la céramique au
service de la sculpture sur le thème de la nature.
https://sophieluline-ceramiste.odexpo.com

CLARISSE ROCHE

 

Ses sculptures évoquent le minéral et le végétal mais aussi l’animal, dans sa forme stylisée ou plus figurative. Associant le bois et le raku: ces deux matières se faisant écho sont une source d’inspiration sans limite !
https://clarisse-sculptures.com

CHRISTIAN RAUSCH

 

Photojournaliste free-lance. Formé à l’école Louis Lumière. Diffusé par l’agence Rapho. Après des débuts à Libération, au Figaro et à l’agence Viva, Christian Rausch a travaillé pour la presse magazine nationale et internationale, pour l’industrie et les institutionnels.

Il a  collaboré pendant 12 ans avec Médecins du Monde. Il s’installe en 2005 dans la région grenobloise. Depuis l’an 2000, il voyage régulièrement en région himalayenne.
http://rausch.c.free.fr

SOPHIE LOMÈTRE

La couleur est le point de départ. Je choisis, déchire, découpe et assemble des fragments textiles pour révéler leurs nuances et leurs textures. Les entrelacs de fils qu’elle coud lient ces particules pigmentaires et donnent la liberté aux fibres de s’entremêler et créer un volume léger à l’image de lichens lumineux.
https://www.sophielometre.com

CLAUDIA MASCIAVE

 

Artiste pluridisciplinaire franco-brésilienne de 34 ans, Claudia Masciave se
considère comme une exploratrice de l’existence.
Armée de son appareil photo Claudia se met en scène pour jouer avec les formes, les couleurs, les symboles, pour leur donner du sens, comme des poèmes imagétiques.
https://www.synapsie.com/u/claudia

JING WANG

Vestige Memory Série de Polaroïds.
La série « Vestige Memory » joue sur un décalage ironique de dictions ou des proverbes. Chaque planche se décompose en triptyque avec deux Polaroïds suivis d’un texte  imprimé.
Jing Wang les illustre avec humour créant un dialogue visuel et textuel et désamorce la simplicité de la technique avec des cadrages travaillés.
« Une oeuvre pleine de poésie et d’énigme » (Charline Corubolo)
552 km BleuPerformance/Installation in situ
En construisant un jardin intime avec des papiers d’emballage récupérés, l’artiste crée un moment méditatif. Elle s’interroge : Dans cette société de surconsommation, que peut-on faire avec les déchets ? Le titre 552 km Bleu est inspiré de la distance entre Paris et Saint-Jorioz.
La valise bleue transporte des papiers d’emballage que l’artiste avait récupéré uotidiennement.
Pour les journée des Apartés, Jing Wang réalise une performance/installation in situ
avec des roses blanches en origami.
http://www.jingwang-art.com

FRANCIS BERTHAULT

Le jardin des méduses est une nouvelle série de peintures autour du thème des méduses volantes. Intrigué par le contraste entre le tas gélatineux au repos et cette grâce, cette élégance colorée qui caractérise les méduses, j’ai décidé de les faire voler.
Un fond d’allégorie à ma manière aux albatros de Baudelaire.
La série « le jardin des méduses» sera présentée pour la première fois aux Apartés,
entourée d’une série de collages.
https://francisberthault.myportfolio.com

 

SÉVERINE DELETRAZ

Ses aventures plastiques commencent avec des lignes, des formes et des couleurs qui s’assemblent s’enchevêtrent, se côtoient dans un point de vue particulier.
« Cet ensemble crée une harmonie, un équilibre, un rythme, une esthétique, un sentiment, un je ne sais quoi qui capte et retient mon attention, m’émeut, touche ma sensibilité »
A cet instant, le sujet n’en est même pas un. Par la suite, celui-ci se révèle et complète
l’aventure graphique. Séverine Deletraz, aime observer les femmes, les lieux de vie comme les cafés… mais tout peut devenir sujet à peindre comme des extraits de son quotidien.
Ses interprétations valorisent le trait, le dessin, elle exploite différentes techniques artistiques et aime jouer avec la couleur, l’exalter.

 

ELLIOT

« Comme beaucoup d’artistes il a  été guidé par le désir de faire renaître les impressions
de son enfance.

Très jeune il a été été marqué par la grâce majestueuse des arbres auprès desquels il a grandi. Leur silence accueillant et puissant l’ont touché au plus profond.
Parfois devant lui le vent les animés :

« j’étais alors témoins de leurs échanges. Je me sentais comme étranger à un monde plus vaste dominé par des êtres anciens, témoins de nos vies frénétiques »

Leur bienveillance, l’élégance de leur patience à notre égard l’interpelle encore.

Au travers de l’ensemble de ses créations artistiques Christopher Elliot continue à apprendre et à explorer cette grâce.»
http://www.elliot-arts.com

 

ELKE TRITTEL

Nomade dans l’âme, Elke Trittel a  voyagé, écrit, observé et dessiné sa vie.

Sur la route pendant 15 ans, une passion qui a forgé son caractère, sa vie, son art.

« J’espère émerveiller l’autre, le transporter dans une monde d’imaginaire, un peu décalé, coloré, avec une zeste d’humour »
http://artdelafibrite.canalblog.com